Navigate / search

Exposition Jardins éclectiques au siège de la Fédération Léo Lagrange

Du 9 au 31 janvier 2014, l’espace Entrée en matière de la Fédération Léo Lagrange accueille une nouvelle exposition. Intitulée Jardins éclectiques, elle est constituée de dix photographies qui sont autant de témoignages d’un projet développé à Nantes par l’ÉclectiC Léo Lagrange Ouest.

676

Le projet Jardins éclectiques est né du désir de réenchanter le regard des habitants sur Nantes Nord, quartier mosaïque et multiforme, connu par beaucoup pour ses nombreuses tours HLM qui jalonnent la voie du tramway, mais beaucoup moins pour ses précieux espaces verts.

De jeunes Nantais âgés de 16 à 25 ans ont donc été invités à découvrir ces trésors cachés au fil de cinq promenades imaginées par Kaireddine Cherif, jeune service civique au sein de l’ÉclectiC. En compagnie du photographe Simon Prud’homme et du créateur sonore Benjamin Thomas, les jeunes se sont prêtés à une expérience interactive et sensorielle en capturant, au fil de leurs flâneries, instantanés photographiques et enregistrements sonores.

Le projet a ainsi donné lieu à une exposition photographique, un disque, et un guide de balade. Ce dernier indique avec précision chaque parcours de promenade : distances et temps de parcours, transports en commun à emprunter pour se rendre sur le lieu de départ. Les circuits indiqués (de 2 à 6 km), accompagnés de plans ainsi que de conseils du Service des espaces verts et de l’environnement de la ville de Nantes, constituent une véritable invitation au voyage : le jardin paysager de la Gaudinière, avec ses chênes centenaires, ses végétaux exotiques et son château ; le parc des Renards et sa végétation de climat humide ; les bords du Gesvres et de l’Erdre ; le jardin japonais de l’île de Versailles ; une écluse et une ancienne prairie de fauche datant du XIXe siècle

Cinq promenades ont été expérimentées par ces jeunes, comme autant d’aventures et d’occasions de porter un regard différent sur leur environnement. Une jolie façon d’explorer de nouvelles portes d’entrée et de sortie sur le reste de la ville et sa périphérie, et de prendre… la clé des champs.